Kristyna Anderlova - relations publiques

publié le 4 mai 2016 à 13:53 par Redakce CSMPF   [ mis à jour : 26 mai 2016 à 14:33 ]
https://sites.google.com/a/csmpf.com/fr/asociace-o-nas/interviews-avec-les-membres/interview-de-la-semaine-avec/_draft_post/Photo%2017-02-2015%2021%2055%2054.jpg
Notre nouvelle section "Interviews avec les membres" continue avec Kristyna Anderlova de Relations publiques.


Elle vit en France depuis 4 ans et pour l'association elle s'occupe de la communication via e-mail et les réseaux sociaux. Elle avait récemment créé le Newsletter, elle publie régulièrement sur le site Facebook d'EJTPF. Kristyna a presenté la soirée d'information et Paques Tchèque.


Quels sont tes loisirs et tes intérêts?

J’ai beaucoup de centres d’intérêts donc malheureusement je n’ai pas le temps pour tout. Je fais du ballet, du yoga, du jogging et j’essaie de faire de la méditation le plus souvent possible. J’adore lire (la philosophie, la psychologie, l’histoire ou des romans en tout genre, je suis mordue de lecture), manger et sortir au cinéma. J’aime aussi faire la connaissance de nouvelles cultures, ce qui est toujours très enrichissant pour moi.

KRISTYNA ANDERLOVA (28)

  • née en 1988 à Domazlice
  • diplômée d'Université de Finance et Administration à Prague
  • travaille actuellement en tant que Community Manager pour la République Tchèque chez Toluna
  • membre de l'association depuis 2015, elle s'occupe de la communication
  • a co-organisé la soirée d'information
  • a presenté « Pâques tchèque » 
  • kristyna.anderlova@csmpf.com
Comment ça se fait que tu t’es installée à Paris?


C’était mon rêve d’étudier à l’étranger, surtout à Paris donc je suis venue dans le cadre d’un programme Erasmus. J’ai fait 1 an d’études, conclue par un stage Erasmus. Ensuite je voulais rester à Paris du coup j’ai commencé à chercher du travail. Quelques semaines plus tard j’ai reçu une annonce via le groupe d’e-mail « Petite Prague » (forum d’information et de débats pour les Tchèques et Slovaques en France) pour un poste de Community Manager pour la République tchèque dans une société qui fait des études de marché. J’ai tout de suite envoyé ma candidature parce-que j’étais attiré par le fait que pour moi, être Tchèque sera plutôt un atout qu’un handicap. Je suis resté à ce poste jusqu’aujourd’hui,  c’est un travail que j’aime beaucoup.

https://sites.google.com/a/csmpf.com/fr/asociace-o-nas/interviews-avec-les-membres/interview-de-la-semaine-avec/_draft_post/IMG_5549.JPG
Pourquoi tu as rejoint l’association EJPTF?

J’ai reçu un mail de recrutement sur le groupe « Petite Prague » disant que l’association cherche quelqu’un pour gérer la communication. À cette époque je cherchais du travail du coup chaque expérience, même volontaire, était importante pour moi. Et j’ai aussi aimé l’idée d’organiser et de participer aux événements où nous pourrions présenter notre belle culture aux Français.

En quoi l’association EJPTF est-elle une contribution pour toi et en quoi l’es-tu ?

Grâce à l’association je rencontre beaucoup de gens et ça me porte toujours de nouveaux contacts très intéressants. Je pouvais mettre dans mon CV des nouvelles expériences comme par exemple l’organisation et la présentation d’événement à l’ambassade. En plus partiellement grâce à l’association je peux manger un goulasch délicieux même à Paris.

Ce que je fais pour l’association consiste en l’organisation, de la présentation pour certains événements, gérer des mails, m’occuper de la publication d’articles sur notre site web ou sur Facebook. L’année dernière j’ai également fait la newsletter, qui a eu du succès, ce qui me plairais beaucoup de refaire un jour.

En quoi consistent les principales différences entre la vie en République tchèque et en France ? As-tu connu le choc culturel ?

Le plus grand choc en arrivant à Paris était pour moi de voir les enfants dans la rue, allongés par terre surtout quand c’est juste à côté de magasins de luxes. Voir une telle pauvreté entourée par le monde du luxe c’est quelque chose à laquelle je ne m’habitue jamais.

Pour moi la plus grande différence c’est aussi la nourriture. Les Tchèques mangent très gras en comparaison avec les Français. Si je bois de l’eau au restaurant en République tchèque, tout le monde pense que je suis au régime parce que chez nous on boit soit une bière soit une limonade.

Ensuite, la structure de la population. Ici à Paris vous trouverez des gens venant de tout horizons, de toutes religions, couleur de peau, culture, etc... En République tchèque il y a toujours des gens qui quand ils voient un homme de couleur ils se prennent en photo avec lui. Je pense que les Tchèques ne sont pas racistes, ils sont juste plus distants aux choses qu’ils ne connaissent pas.

Pour dire aussi quelque chose positive sur eux, à mon opinion les Tchèques sont beaucoup plus détendus et ils ne se prennent pas trop au sérieux. J’ai lu quelque part que la République tchèque est « un pays où tout le monde s’en fout ». Je suis d’accord.

Maintiens-tu le contact avec la République tchèque et y rentres-tu souvent ? Qu’est-ce que tu considères comme ta maison ?

Je retourne souvent en République tchèque. Ma famille et mes meilleurs amis sont là bas. Je me sens plutôt comme une Tchèque qui continue de vivre à l’étranger. Ma famille et mes amies sont venus à Paris de nombreuses fois, notamment l’année dernière pour me rendre visite. Quand on va avec mon copain (qui est Français) en République tchèque, je suis très fière de lui montrer ma région et nos coutumes et c’est pareil quand ma famille vient en France. D’ailleurs ma cousine était ici pour la première fois. Je leur fais souvent découvrir Paris par mes restaurants préférés. Ma cousine était très surprise par la diversité culturelle – je pense que dans sa tête la France était comme dans les films avec Louis de Funès et Audrey Tautou. Mon père, lui, a préféré manger aux restaurants chinois car dans les restaurants français les serveurs sont trop arrogants. Ma mère adorait la mode et mon amie, qui est une belle fille blonde, les regards des hommes.

https://sites.google.com/a/csmpf.com/fr/asociace-o-nas/interviews-avec-les-membres/interview-de-la-semaine-avec/_draft_post/IMG_8811.jpg
Comment conçois-tu la culture française ?


En France il existe une si grande diversité entre les gens que ça la rend très difficile à généraliser. Je pensais que les Français étaient arrogants et très souvent je l’ai vécu comme une vérité mais en même temps j’ai beaucoup d’expériences qui me prouvent l’inverse. J’ai pensé que les Français ne mangeaient que les escargots ou les grenouilles, mais après quatre ans à Paris j’ai l’impression que ce sont seulement moi et ma famille qui les mange. Le cliché qui était vérifié c’est la fierté des Français envers leur pays. C’est un peuple qui se plaint beaucoup plus que nous mais si quelqu’un critique la France ils savent bien la défendre.

J’adore la mode, l’art, l’histoire et la culture donc il est évident que pour moi Paris c’est une meilleure ville pour vivre. À Prague il y a aussi pas mal de magasins de mode, j’ai toujours pensé que ça me suffira mais il est vrai que c’est incomparable avec Paris. Ça ne m’étonne pas qu’il y ai beaucoup de gens qui viennent à Paris juste pour faire du shopping. C’est une ville où vous n’allez pas vous ennuyer. Il y a tellement d’expositions, de spectacles, de musés que c’est impossible de tout voir et de visiter même si je restais ici jusqu’à la fin de ma vie. J’aime beaucoup l’histoire et le meilleur c’est quand je suis en train de lire un article sur l’Arc de Triomphe, quels moments historiques il représente et là je lève ma tête et je me rends compte que je suis devant le vrai Arc de Triomphe!

Je vois que Paris est vraiment pour toi. La vie est belle ici. T’as parlé de la richesse de la culture française – selon toi, quels sont les endroits qu’il faut absolument visiter en France ?

Mon conseil serait de prendre une carte de la France et de visiter tout les endroits qui y apparaissent, parce-que chaque ville, monument, château et autres découvertes proposent une expérience inoubliable. Personnellement j’adore, en plus de Paris, l’Ouest de la France, la Bretagne, la côte Atlantique et les châteaux de la Loire.


Lisez aussi les autres interviews de notre nouvelle section "Interviews avec les membres" !

Si vous avez des suggestions pour de nouveaux articles ou si vous souhaitez devenir membres de l'association, s'il vous plaît nous contacter à csmpf@csmpf.com!


Texte: Ales Bartos / Photos: Kristyna Anderlova
Comments