ACTUALITÉ‎ > ‎

18/12 : Une soirée littéraire en hommage à Václav Havel – Pantalons courts à Paris

publié le 10 janv. 2014 à 04:51 par Redakce CSMPF   [ mis à jour : 29 mai 2015 à 07:27 ]
Václav Havel est resté dans les mémoires de beaucoup comme un poète, un dramaturge, un essayiste, un dissident et un homme politique qui croyait en la vérité et l’amour.

Non seulement les Tchèques dans toute la République tchèque ont commémoré l’anniversaire de la mort de Václav Havel mais les Tchèques de l’étranger sont également venus se souvenir du message du premier Président de l’après-révolution.


La soirée littéraire en hommage à Václav Havel a été organisée par l’association Etudiants et jeunes professionnels tchèques en France et a eu lieu le 18 décembre 2013. Des personnes d’horizons variés y ont participé : des Tchèques, des Slovaques, des Français, des Hongrois et des Américains sont venus au café Beashka à Paris pour lire et se souvenir ensemble des pensées de Václav Havel. Les extraits ont été lus par les membres de l’association et leurs amis français, à la fois en tchèque et en français. 


Les extraits étaient choisis de manière à proposer un panorama d’activités littéraires de Václav Havel :
Auteur : Václav Havel
Interrogatoire à distance, Bonn-Prague, 1985-1986, lu par Markéta Hodoušková et Paul Lenormand
Le pouvoir des sans-pouvoir, Hrádeček, octobre 1978, p. 51-54, lu par Lucie Štembírková et Pierre Catalan
Fête en plein air, lu par Jan Kolář et Fleur Bauduin

Discours de Václav Havel à l’Académie française des sciences morales et politiques, Paris, 27. octobre 1992, lu par Lenka Belková et Maxime Rey

Devant une bouteille de Pilsner Urquell ou un verre de vin hongrois, les participants, principalement des jeunes, ont rendu hommage à l’ancien président philosophe. Et comment autrement que dans le cadre d’une rencontre littéraire entre amis au milieu desquels se rencontrent écrivains, réalisateurs et des politologues fallait-il se souvenir de Václav Havel ? L’événement a montré que même si les jeunes générations ont connu Václav Havel seulement comme Président, elles continuent de réfléchir à ses pensées du temps de la dissidence et essayent de comprendre leur sens actuel.

La discussion informelle avec le politologue français Jacques Rupnik a créé une atmosphère conviviale, sa relation personnelle avec Václav Havel ayant en effet permis aux participants de mieux appréhender le contexte de ses écrits.

Certains participants ont suivi l’appel du « jour du pantalon » et ont retroussé leur pantalon en hommage à Václav Havel.
L’action de commémoration « Pantalons courts pour Václav Havel » est une référence visible au fait qu’il portait un pantalon trop court lors de son investiture en décembre 1989.

Plus d’informations sur http://www.denvaclavahavla.cz/o-akci/.


Soirée littéraire V. Havel


Comments